Facebook Instagram Twitter

2021

Décryptage

Les influenceurs ont-ils un rôle à jouer dans la transition alimentaire?

Avec l’apparition des réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram, Snapchat, ou des plateformes de diffusion comme Youtube, on assiste à une nouvelle vague de personnalités publiques, aussi appelées « influenceurs ». A travers leurs publications et leurs vidéos, ils génèrent des communautés atteignant plusieurs millions de fans pour certains, ce qui leur permet de faire passer leurs messages.

Le phénomène des influenceurs

Certains influenceurs, comme EnjoyPhoenix, qui réunit plus de 3 millions d’abonnés sur sa chaîne Youtube, ont donc décidé d’utiliser leurs réseaux sociaux pour dévoiler au public leurs différents points de vue. En effet, EnjoyPhoenix, youtubeuse qui s’est fait connaître pour ses tutoriels beauté, consacre plusieurs vidéos à son alimentation en expliquant son choix d’être pesco-végétarienne; c’est-à-dire végétarienne mangeant également du poisson).

On retrouve également des personnalités telles que le Youtubeur Tibo InShape, comptabilisant plus de 4,5 millions d’abonnés sur sa chaine Youtube et 2,1 millions sur Instagram, qui a relevé le défi de devenir végan pendant 1 mois; ou encore Rémi Gaillard, devenu ambassadeur de l’association PETA (Pour une Ethique dans le Traitement des Animaux), qui partage régulièrement des contenus pour la défense des animaux, et explique dans l’une de ses vidéos son envie de devenir végétarien.

Outre ces influenceurs, des personnalités publiques du milieu artistique comme Sophie Marceau, Marion Cotillard, ou encore le rappeur Stomy Bugsy (Ministère A.M.E.R -[seuls les vrais savent]), s’engagent auprès d’associations (PETA, Green Peace, L214) pour faire passer des messages au grand public, notamment sur le bien-être animal ou des causes environnementales.

Autre figure, le chef cuisinier Jean Imbert, qui milite quant à lui pour une alimentation plus durable et de saison, via des partenariats et ses story Instagram suivies par plus de 300 mille personnes.

 

via GIPHY

Un phénomène qui ne date pas d’hier

Les canaux de diffusion ont évolué, mais, comme le souligne le sociologue Edgar Morin dans son livre “les stars” en 1971, les stars (surtout de cinéma) ont une véritable influence sur les comportements de leurs fans, ce qui est largement utilisé par les marques pour promouvoir leurs produits (vêtements, produits de beauté, produits alimentaires).

via GIPHY

En 1979, Bourdieu, dans son livre “la distinction”, mettait en avant le phénomène de mimétisme des classes, notamment dans la mode vestimentaire : les classes modestes copiaient les vêtements des classes supérieures. On peut donc penser que ce concept de mimétisme se transpose aujourd’hui entre les influenceurs et leur communauté. C’est pourquoi on peut se demander si les influenceurs d’aujourd’hui n’ont pas un rôle de “modèle” à tenir.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Ces phénomènes nous invitent à nous poser des questions quant aux responsabilités des personnages publics vis à vis de leur communauté, et à leurs rôles dans la diffusion d’information et dans l’engagement citoyen.

Selon vous, ces personnalités publiques, ces influenceurs, ont-ils réellement un impact sur nos comportements?

Leur communauté ont beaucoup d’attentes pour connaître les valeurs portées par “leur modèle”. L’alimentation étant un fort marqueur d’identité sociale, peuvent-ils encore ne pas s’exprimer et se positionner sur ses questions d’alimentation, d’environnement, ou encore de transition alimentaire, qui touchent l’ensemble de la population?

 

Partager l’article sur vos réseaux


Rédigé par: