Facebook Instagram Twitter

2037

Décryptage

Guide Foodingue version 2050

En partenariat avec

FERRANDI
FERRANDI

Le guide du Foodingue

Le fooding*, ou tendance à faire de ses choix alimentaires un style de vie, cette envie de vivre une expérience unique et créative à chaque repas, est aujourd’hui le comble de la branchitude gastronomique. Le très bobo guide culinaire éponyme en est le porte-étendard.

Projetons nous en 2050. Le fooding sera-t-il devenu fou ? Comment imaginer le restaurant de demain alors que chaque jour des entrepreneurs révolutionnent l’offre alimentaire, alors que les consommateurs formulent des attentes de plus en plus complexes accompagnées d’un goût très pointu.

« Quel sera le restaurant du futur » ? Il sera aussi diversifié qu’il ne l’est aujourd’hui, entre globalisation culinaire et retour aux sources (#glocalisation), du restaurant inter-galactique de palace au petit boui-boui de street food.

Ainsi, nous nous sommes prêtés au jeu de la critique culinaire. Souhaitant mettre en lumière des évolutions sociétales émergentes, des grandes tendances gastronomiques et soulever les dérives possibles de certaines projections ubuesques… tout en restant confiant dans la capacité de la nouvelle génération à redonner du sens à ce que l’on mange. Le guide du Fooding* version 2050, revisité par Ferrandi, ça donne un petit exercice de style complètement foodingue.

👉 Votez pour votre concept de restaurant préféré sur : le groupe Facebook !

  • On espère que nos amis du Fooding (lefooding.com) ne nous tiendront pas rigueur de l’usage décalé du néologisme

 Ce guide vous est proposé par :

Virginie Brégeon de Saint-Quentin, enseignant-chercheur, consultant, Ferrandi Paris

 

Avec la très appréciée participation de :

Manon Dugré, Coordinatrice à la chaire ANCA, AgroParisTech

Sonia Issolah, chef de projet, développement pédagogique, Ferrandi Paris

Brian Lemercier, chef de projet, développement pédagogique, Ferrandi Paris

Eric Trochon, enseignant-formateur, Meilleur Ouvrier de France, Ferrandi Paris

Partager l’article sur vos réseaux


Rédigé par: