Facebook Instagram Twitter

Le Projet

Le Projet2018-10-16T13:31:15+00:00

Comment nourrir 9 milliards d’habitants en 2050 ? Que mangerons-nous demain ? Faut-il limiter notre consommation de produits animaux ?

L’avenir de notre alimentation questionne et fascine, depuis longtemps. Et c’est pourquoi la Chaire ANCA a voulu répondre aux nombreuses interrogations que nous nous posons, au travers d’une BD numérique diffusée sur Instagram, qui propose un scénario fictif de l’évolution possible des pratiques et représentations alimentaires entre 2018 et 2050.

L’histoire

Ana, Raman, Edgar et Inès, quatre amis jeunes diplômés, se promettent, avant de se séparer pour entamer leur vie d’adulte, de se retrouver au moins une fois par an autour d’un repas.

De 2018 à 2050, nous suivrons leurs péripéties personnelles, relationnelles et alimentaires avec comme toile de fond une société et un monde en mouvement : changement climatique, décisions politiques majeures, apparition de nouvelles technologies et habitudes de consommations, etc.).

Les personnages

Ana

Ana est l’engagée du groupe, elle milite pour transmettre aux générations futures un monde meilleur, qui respectera le bien être animal et la cause environnementale.

Raman

Raman porte peu d’attention à son alimentation. Tiraillé entre sa famille, ses amis et
son entourage il devra prendre des décisions.

Inès

Inès est passionnée de sport depuis son plus jeune âge. Exigeante et perfectionniste, elle imposera ses performances jusque dans son assiette.

Edgar

Edgar est un bon vivant, adepte de la bonne chair et fervent défenseur des traditions et du savoir faire familial. Il a l’âme d’un entrepreneur.

Une BD de prospective sur les enjeux de notre alimentation

MANGER. Voici LE sujet de prédilection. Notre sujet de débat préféré, celui qui occupe nos soirées entre amis, ou qui anime avec passion le repas dominical . Ponctué de  « Demain on sera tous végétariens! », des « La viande c’est mauvais pour la santé » ou « Dans 20 ans on mangera tous des insectes» !

De vraies interrogations agitent la communauté scientifique : « Comment nourrir 9 milliards d’habitants en 2050 ? Que mangerons-nous demain ? Faut-il limiter notre consommation de produits animaux ?  »

La viande et les produits carnés ont une place à part dans les régimes alimentaires occidentaux. Au cœur de tensions économiques, nutritionnelles, environnementales, ou éthiques, la consommation de viande pose aujourd’hui plus que jamais question. Si rééquilibrer la part des protéines animales et végétales dans notre alimentation interroge les consommateurs, elle aura aussi des conséquences profondes sur les systèmes alimentaires.

Cette BD pose un bilan de la situation actuelle et vous propose un scénario fictif qui met en lumière une évolution possible des pratiques et représentations alimentaires entre 2018 et 2050..

Changer le monde consiste à interroger ses modes de consommation et à s’informer auprès de sources crédibles.

Ce projet porté par la Chaire ANCA, chaire partenariale d’AgroParisTech, est co-construit avec des experts de l’alimentation : des sociologues, des économistes, des nutritionnistes pour développer une BD fiable et crédible scientifiquement !

MANGER VERS LE FUTUR est le résultat d’un travail de co-construction et la rencontre entre une équipe de créatifs et de scientifiques.

Une BD sur Instagram

Le lecteur pourra  suivre ce feuilleton de 30 épisodes sur le réseau social Instagram, à partir du 1er juin 2018 , à raison d’un épisode par jour pendant 30 jours (1 épisode= 1 nouvelle année).

Chaque jour, un nouvel épisode aborde une des multiples thématiques de ce sujet passionnant: environnement, écologique, social, économique et politique.

Les nouvelles plateformes de diffusion et notamment les réseaux sociaux, offrent une expérience de narration unique. Le choix de la plateforme s’est naturellement tournée vers Instagram, car  largement plébiscitée par notre cible : la génération des Millenials (20-35 ans). Le passage à l’âge adulte et l’arrivée des premiers enfants, impactent les comportements alimentaires et sont générateurs de préoccupations, qui font de cette tranche d’âge, une population plus réceptive sur ces sujets.

Le projet a pour but de s’adapter aux nouvelles plateformes de diffusion pour sensibiliser la génération Millenials aux enjeux de l’alimentation et à la nécessité de faire évoluer durablement nos systèmes alimentaires.

Eveiller les consciences et inviter le lecteur à la réflexion et aux débats sans conclusions moralisatrices ou stigmatisantes